L'usurpation de nom de domaine (ou pharming)

L'usurpation de nom de domaine (ou pharming)

L'usurpation de domaine, tout comme l’hameçonnage, vise l'obtention illégitime de vos renseignements personnels (par ex., bancaires). Cette technique redirige automatiquement les utilisateurs de véritables services en ligne. Cela se produit lorsque le système de nom de domaine, lequel relie des adresses Web aux serveurs Web qui les hébergent, a été cybersquatté de telle sorte que vous êtes conduit à votre insu vers un faux site (détournement du DNS). Ou encore lorsqu'un maliciel installé sur votre système vous conduit sur un site malveillant. C'est comme si vous composiez le numéro de téléphone d'un ami, mais que votre appel était redirigé vers un étranger, qui se fait passer pour votre ami et suscite vos confidences afin de recueillir vos détails personnels.

Le site Web illégitime peut vous demander de saisir certaines informations confidentielles et les conserver à des fins criminelles.

Bien que la présence d'un symbole de cadenas dans la barre d'adresse ne constitue pas une garantie d'authenticité, c'est une façon de vérifier si vous vous trouvez bien sur la bonne page Web avant d'y saisir vos détails. Faites confiance aux avertissements que vous transmet votre navigateur. S'il vous avertit qu'une page Web présente un risque, il est préférable que vous évitiez ce site. Il arrive même que des sites Web fort connus fassent l’objet d’une usurpation de domaine, et il se pourrait que votre navigateur reconnaisse ces menaces.

Pour vous protéger contre l'usurpation d'identité et savoir comment réagir si vous en êtes victime, consultez nos Conseils de cybersécurité.